Le monde russe du Luxembourg

Les premiers émigrants russes sont apparus au Luxembourg en 1927. Une centaine de familles d'anciens officiers de l'armée blanche en provenance de la Bulgarie, l'Italie et la Turquie se sont installées au Grand-Duché  pour extraire le minerai de fer, faire fondre le métal, de travailler dans les carrières.

Les Russes vivaient et travaillaient à proximité des centres industriels situés dans les villes de Wiltz, Esch-sur-Altset, Differdange, Mertert. Aujourd'hui, les descendants des émigrés de la première vague sont complètement assimilés. Toutefois, notons parmi eux la l'arrière-petite-fille du commandant le plus illustre des forces navales de la Russie impériale du XVIIIe siècle amiral Fiodor Ouchakov Madame Svetlana Ouchakov, arrière petite-nièce du compositeur Serguei Rachmaninov Madame Aniel Bettel qui est aussi la mère de l'actuel Premier ministre du Luxembourg Xavier Bettel, et un représentant de la vieille famille noble la comtesse Marina von Kamarovski-Troubetzkoy.

Selon les données statistique au 1er janvier 2014 on récence au  Luxembourg 1200 citoyens originaires de la Fédération de Russie. Aussi, on dénombre 470 personnes en provenance d'Ukraine, 160 citoyens du Bélarus, plus de 300 représentants des républiques asiatiques de l'ex-Union soviétique et 2.000 personnes en provenance des pays baltes dont on regroupe de nombreux Russes ethniques et beaucoup de russophones. Le Luxembourg attire beaucoup de russophones résidant dans les régions frontalières de la Belgique, l'Allemagne et la France. Dans les réseaux sociaux "Facebook", "VKontakte" on décèle  environ 2.000 russophones comptes utilisateurs associés au Luxembourg. 

Selon les estimations différentes, la communauté russe et russophone de Luxembourg compte près de 4.000 personnes. La plupart des originaires de la Russie mènent une vie active et travaillent dans divers secteurs de l’économie luxembourgeoise et apportent une contribution au développement économique et sociale du Grand-Duché.

La diaspora russophone du Luxembourg est majoritairement composée de personnes âgées de 35 à 50 ans. La plupart sont les femmes de la Russie, la Biélorussie, l'Ukraine, mariées aux Luxembourgeois ou des Européens installés au Luxembourg. Assez nombreux sont des propriétaires et des gestionnaires d’entreprises, ainsi que des représentants des professions artistiques qui ont chois le Luxembourg comme un pays attractif de point de vue économique, de la sécurité des capitaux et de la stabilité politique et comme un pays avec un régime fiscal favorable.

Parmi les intellectuels les plus célèbres qui ont choisi le Luxembourg comme pays de résidence, notons écrivain Anatoly Aleksin, violoniste Alena Baeva, sopranos Maria Gouleghina et Elena Zaremba, baryton Albert Shagidoullin, basse Alexandre Anisimov, violoncelliste Alexander Khramushin, journaliste Vladimir Katin et d'autres. En règle générale, les artistes choisissent le Luxembourg comme une plate-forme pratique pour organiser leur carrière artistique.

L’association "Russian Club of Luxembourg  remplit je rôle de la plate-forme coordinatrice qui réunit l'actif des compatriotes résidant au  Grand-Duché (http://ru.russki.lu). Le club a été fondé en 2008. Il comprend les activités relatives à l'intégration culturelle et à la sauvegarde de l’identité culturelle.

L'un des projets les plus importants du "Russian Club" est une école russe de l'éducation complémentaire "Kalinka", où sont inscrits près de 170 enfants. Il y a aussi des clubs de sport en gymnastique rythmique "Ritmocats" et « Rythmica-Lux » où sont engagés tant bien les enfants russophones que  ceux qui ne parlent pas russe. Les clubs sportifs participent activement aux compétitions internationales et organisent un tournoi international de gymnastique rythmique «Luxembourg EWUB Trophy» avec la participation des jeunes sportifs de nombreux pays, y compris de la Russie.

Dans le domaine social, "Russian Club of Luxembourg" s’est manifesté par l’organisation du bal de charité. Depuis 5 ans cette manifestation s’est hissé parmi les événements les plus importants du Luxembourg. Le bal a cumulé près de 200.000. Euro qui ont été envoyés pour les soutenir les orphelinats en Russie et les projets de l’association « SOS Village d’Enfants »   Le bal est parrainé par vice-premier ministre du gouvernement du Luxembourg Monsieur Etienne Schneider et l'Ambassadeur de Russie.

Le Russian Women’s Club of Luxembourg qui a déjà fêté ses 5 ans en 2016, joue un rôle important dans la vie social de la diaspora russe. Ses membres représentent une aide précieuse quant à célébration de la Fête de la Victoire, de la Fête de la famille, de l’amour et de la fidélité, du Jour de l’Unité nationale, à la promotion de la langue russe chez les enfants. Afin de soutenir l’activité d’entreprises établies par les femmes russophones, le RWC a mis sur pied un nouveau projet, « Foire russe pour la beauté et la santé » qui a reçu de nombreux retours positifs.