Centre culturel A. S. Pouchkine

Une brève notice sur l'histoire de notre prédeccesseur - Le Centre culturel A. S. Pouchkine

L’Agence fédérale pour la CEI, la diaspora russe à l’étranger et la coopération humanitaire internationale (Rossotroudnitchestvo) trouve ses origines dans le réseau d’associations d’amitié avec l’URSS, puis avec la Russie.  Le Centre culturel A. S. Pouchkine, fondé en 1974,  était l’un des maillons actifs de ce vaste réseau.  Pendant toute son existence en effet, le Centre Pouchkine a œuvré pour promouvoir les contacts entre nos deux pays, la connaissance de la langue et de la culture russes et les échanges d’idées sur les questions les plus diverses. Ce fut aussi le principal point de rencontre entre Luxembourgeois et Russes. En dernier lieu mais non le moindre, c’est son action de longue date qui a contribué à la formation de relations positives et amicales entre nos deux pays. Le Centre Pouchkine a compté parmi ses dirigeants d’éminents représentants de la société luxembourgeoise qui ont marqué la vie publique du pays. L’on peut citer entre autres Rosemarie KIEFFER, Yvonne FRISCH-URBANY et Anise KOLTZ. 
En 40 ans, il a organisé des centaines de concerts, expositions, festivals cinématographiques et conférences. La plupart des acteurs du monde des sciences, de la culture et des arts soviétiques et russes sont venus à Luxembourg à son invitation. Valentina TERECHKOVA, présidente de l’Union des associations d’amitié avec l’Union soviétique et première femme cosmonaute, a notamment été reçue ici à plusieurs reprises, elle a par la suite entretenu des liens amicaux avec Lydie SCHMIT, femme politique socialiste. À l’initiative du Centre ont eu lieu des soirées littéraires inoubliables avec Tchinguiz AÏTMATOV, écrivain et ambassadeur de l’Union soviétique puis de la Russie au Luxembourg, des Journées de la culture dédiées aux diverses républiques, des spectacles d’artistes chorégraphiques, etc. Grâce au Centre Pouchkine de nombreux Luxembourgeois ont pu faire des voyages en Union soviétique et en Russie. 
Outre son activité dans le domaine culturel, le Centre Pouchkine a effectué un travail considérable dans l’organisation d’actions humanitaires et de charité. Il a reçu à cet égard les remerciements du Président Mikhaïl GORBATCHEV. 
Mais l’on ne peut présenter les activités du Centre Pouchkine sans parler de ses cours de langue russe qui ont accueilli en 40 ans près de 4000 élèves. Le Centre a également constitué une riche bibliothèque avec des ouvrages en russe, ukrainien, biélorusse, géorgien et autres langues de l’ex-URSS. 
Le Centre Pouchkine a longtemps été le seul lieu où nos concitoyens pouvaient se rencontrer. On a pu voir ici, parmi les personnages les plus connus, Aniela BETTEL-RACHMANINOV, Svetlana OUCHAKOVA, descendante de l’amiral Ouchakov, la comtesse Marina von KAMAROWSKY-TROUBETSKAYA, représentante d’une ancienne famille de la noblesse roumaine, le père Serge POUKH, fondateur de la seule paroisse orthodoxe du pays, l’écrivain Anatoly ALEKSIN, le journaliste Vladimir KATINE, etc.
En 2011, en vertu d’une convention intergouvernementale, dans les locaux de la rue Goethe occupés par le Centre Pouchkine pendant de longues années a été créée la Représentation du Rossotroudnitchestvo (Centre de Russie pour la science et la culture). Elle est le continuateur des traditions du Centre Pouchkine. Comme par le passé, en ces lieux sont organisés des événements culturels, des cours de langue russe, française et luxembourgeoise, des stages de langue en Russie et autres programmes spéciaux. Comme par le passé ces locaux sont utilisés par nos compatriotes à des fins culturelles, de formation, comme point d’information et pour garder les liens avec leur pays d’origine.
Bien que quatre années soient déjà passées depuis ce changement, nombreux sont ceux qui appellent encore le Centre culturel et scientifique de Russie « Centre Pouchkine », preuve que son souvenir est bien ancré dans la mémoire des gens et qu’il est toujours vivant.