Les universités russes ont pris 16 places dans le Classement mondial des universités QS

La plupart des universités sont les participants du Projet d'Etat 5-100, lancé par le Ministère de l'Éducation et de la Science conformément au Décret du Président de la Russie «Sur les mesures de mise en œuvre de la politique de l'Etat dans le domaine de l'éducation et de la science»

Compressed file

16 universités russes sont entrées dans le Classement mondial des universités QS 2021, établi chaque année par le plus grand réseau international d'enseignement supérieur au monde Quacquarelli Symonds. 10 établissements d'enseignement présentent le Projet 5-100 – une initiative gouvernementale visant à adapter les universités russes aux normes mondiales et à les intégrer dans l'environnement éducatif international.

 

Comme indiqué dans le communiqué de l'Université nationale de recherche «École des hautes études en sciences économiques» (EHESE), la représentation des universités russes dans le top-100 mondial des matières et des industries des classements QS a augmenté de 16 fois par rapport à l'année 2013, lorsque le Projet 5-100 a commencé. Le communiqué de presse de l’EHESE a déclaré que la croissance de la présence des universités russes dans le top-100 mondial de classements s'est produite principalement au détriment des participants au Projet 5-100, et ses universités ont atteint les objectifs fixés dans le programme d'amélioration de la compétitivité.

 

Les universités participantes au Projet 5-100 ont réussi à augmenter la présence des universités jusqu’a 16. Dans le même temps, 5 universités sont classées dans plus de 10 matières, sept universités – de 4 à 10, trois universités – dans un ou deux matières.

 

La moitié des participants au Projet 5-100, à savoir 10 universités, entre dans le top-100 des matières et des industries du classement, ce qui indique la réalisation des objectifs du programme d'amélioration de la compétitivité. Les participants 5-100 occupent 167 positions dans le classement, soit 60% de toutes les positions des universités russes, et dans le top-100 ils occupent 25 positions, soit 46% des positions russes dans le top-100.

 

«Cela indique certainement le succès du projet – le gouvernement et les universités ont mis en œuvre le Décret du Président, – a déclaré le recteur de l'Université nationale de recherche «École des hautes études en sciences économiques» (EHESE), se référant au Décret du Président de la Russie du 7 mai 2012 № 599 «Sur les mesures visant à mettre en œuvre la politique de l'Etat dans le domaine de l'éducation et de la science». – Au lieu de 5 universités dans le top-100 des classements internationaux, nous avons maintenant 10 universités qui ont atteint le résultat».

 

Quatre indicateurs sont utilisés pour établir les matières des classements QS: la réputation académique et la réputation des employeurs, le nombre de citations par publication et l'indice H (l’indice Hirsch), qui prend en compte le nombre d'articles du scientifique ainsi que le nombre de citations de ces articles.

 

Photo: HSE